Communication

La Poste vert-timbrée

Timbre vert de la PostePas de révolution, mais une vraie évolution, en phase avec les nouveaux usages et les attentes du marché. La nouvelle offre courrier de La Poste comprend désormais la lettre verte, incarnée par un nouveau timbre de la même couleur, moins chère de 3 centimes (à 0,57€) et acheminée en 48h par train (et non par avion), et la lettre en ligne, qui permet au public d’envoyer jusqu’à 19h00 un courrier par internet à La Poste qui se charge de le matérialiser et de l’acheminer à son destinataire. « Une enquête réalisée par Opinion Way nous a montré que le public avait des attentes différentes à l’égard du courrier, rappelle Michel Wiener, directeur général adjoint et dircom du courrier Groupe La Poste. On voit que 73% sont très attachés aux délais d’acheminement, que 80 % sont sensibles à la dimension écologique et environnementale, que 63 % s’attendent à ce que le courrier soit distribué le surlendemain (sans trouver cela problématique) et 65 % veulent pourvoir déposer leur courrier plus tardivement. L’idée était donc de pouvoir leur proposer une gamme adaptée à leurs attentes et leurs besoins plutôt que leur proposer de s’adapter à nos offres ! ». Chose inédite également, la Poste  s’est appuyée  sur les associations de consommateurs, le Medef, la CGPME et l’Ademe, entre autres, pour co-construire cette offre .
Source : article construit sur la base du communiqué presse

Pages jaunes distingue enfin
les entreprises éco-responsables

Pages jaunes a lancé  un nouveau service gratuit sur son site Internet, permettant aux entreprises de mettre en avant leurs écolabels et engagements écoresponsables. Les internautes vont pouvoir sélectionner les professionnels «titulaires d’un des trente-six labels et/ou marquages sélectionnés par un comité d’experts indépendants». Pages jaunes affirme que ce service répond à un besoin des consommateurs, car si un Français sur deux intègre des critères environnementaux et sociaux pour choisir un professionnel, 67% de nos concitoyens ne savent pas où trouver ces informations, selon une enquête menée par BVA pour le groupe. Quelque 20 000 professionnels seraient déjà référencés par ce service.
Source CB News 26 septembre 2011 

Mon beau sapin Harry,
roi des forêts certifiées !

Les vitrines de Noël ne sont pas si loin d’être agencées.. mais quand même le sapin est loin de nos pensées.. Pourtant une campagne pédagogique en faveur de la consommation responsables et du label FSC  - visant à sensibiliser et encourager une gestion des forêts qui soit à la fois environnementale, sociale et économiquement viable –  vient d’être lancée et signée par… le WWF en Australie – 26 septembre 2011

Comment une ville peut promouvoir son tourisme responsable ?

©Nicolas Boudruche, exposition "galerie à ciel ouvert"

Avec un peu d’humour, une vision décalée , beaucoup de légèreté et puis voilà !

Saint-Jean-de-Monts (Vendée) présente du samedi 7 juillet au dimanche 4 septembre 2011, 24 Photographies en apesanteur réalisées par Nicolas Boutruche, dimension 2m x 2m. 

L’exposition "GALERIE DE PORTRAITS A CIEL OUVERT" présente les partenaires d’Emma, la démarche de tourisme durable de Saint-Jean-de-Monts, qui oeuvre pour la sensibilisation autour des économies d’énergie et la valorisation du territoire.

Les photos de Nicolas Boutruche racontent des choses très sérieuses, sur le ton de l’humour et de la poésie. Il aime mettre ses personnages en apesanteur, libérés du poids du quotidien, ils peuvent ainsi inventer d’autres relations à la nature, à eux-mêmes et aux autres. « Un jour la terre a tourné plus vite. Beaucoup beaucoup beaucoup plus vite… si vite que la force centrifuge a annulé toute pesanteur. » 

LA FONDATION BRESILIENNE AMAZONIE DURABLE
S’ASSOCIE A GOOGLE MAPS POUR SENSIBILISER

Fondation brésilienne pour l'AmazonieGoogle Street View, qui permet d’explorer les villes du monde entier avec des images à 360 degrés, pourra bientôt embarquer les internautes au cœur de l’Amazonie brésilienne. Un bateau surmonté d’un tricycle Google équipé de caméras a été lancé à Tumbira, dans le nord du Brésil. C’est la première fois que le géant américain du Web lance une exploration virtuelle du fleuve, de sa vie sauvage et de ses communautés. L’idée, c’est la Fondation brésilienne Amazonie durable (FAS) qui l’a eue. Le responsable du projet de la FAS, Gabriel Ribenboim, espère que la drôle d’embarcation sensibilisera le reste du monde aux défis du changement climatique et à la pauvreté. Voir les premières images sur le blog officiel de Google. 

 Source : Stratégies 22.08.11 

L’ART ET LA MANIERE d’agir ensemble pour la société

Act Responsible 2011 - Campagne interactiveComme toutes les ans depuis 10 ans, Act Responsible (ACT COMMUNITY TOGETHER) est présent au Cannes Lions, avec son exposition itinérante ouverte à tous jusqu’ au 24 juin. Le but de cette exposition est de sensibiliser aux causes sociales et environnementales avec des campagnes envoyées par 130 agences des 5 continents, représentant 41 pays. L’édition 2011 expose 240 campagnes et fait découvrir l’utilisation des médias sociaux au service des grandes causes, avec par exemple l’application Iphone Bulletproof (La Chose), sortie pour les 50 ans d’Amnesty International. Il y a aussi des campagnes participatives, comme notre coup de cœur : un portrait de femme au visage tuméfié et marqué de coups. Cette opération, baptisée  Pledge posters, est une campagne réalisée par l’agence DDB DM9 Jayme Syfu pour Gabriela Philippines. La mécanique fait intervenir le visiteur quil doit en poser son doigt sur l’affiche pour  lui retirer son maquillage et signer de son empreinte digitale la pétition contre les violences faites aux femmes. Une campagne frappante (sans mauvais jeu de mots), à laquelle nous souhaitons une belle carrière internationale.

Source : cbnewsmarketing.fr

FIN DE LA POLLUTION VISUELLE A PARIS ?

Le conseil de Paris a voté mardi 21 juin le nouveau Règlement local de publicité (RLP) qui va réduire de 30% l’affichage dans la capitale. Ainsi, les grands formats d’affichage publicitaire (les panneaux 4×3 m) seront interdits. Les pubs sur les bus et cars de tourisme sont limitées à 16mÂ, et à 2 m sur les voitures de tourisme. Il ne devrait plus y avoir de pub à moins de 50 mètres des écoles, des églises, des cimetières, ni dans les espaces verts et jardins partagés, ni sur le périphérique intérieur. Le texte, qui remplace les dispositions de 1992 révisées en 2007, est conforme aux dispositions du Grenelle de l’environnement.

Source : Stratégies

"LE COLLECTIF"
DES CHEFS D’ENTREPRISES CONVAINCUS PAR L’EXISTENCE
D’UN AUTRE PROFIT…

"de nouveaux concepts naissent pour(re)bâtir notre futur,
inspirés et exprimés dans les termes du développement durable.
Tel celui « d’empreinte sociale » à l’instar de l’empreinte carbone, lancé par neuf chefs d’entreprise responsables réunis au sein du mouvement Le Collectif, depuis juillet 2009. Ils signent ces jours-ci un ouvrage sous ce titre. Pour eux, le profit durable n’est désormais possible que s’il crée de la valeur pour l’ensemble de l’écosystème interne et externe de l’entreprise. « Les enjeux des entreprises et de l’économie de demain reposent sur les capacités d’inventer de nouvelles interactions à partir de ces diversités », écrit Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France dans la préface de l’ouvrage.
(…) c’est aussi l’objet du tout nouveau Pacte Civique qui sera lancé ce week-end par un collectif d’associations. Une plate-forme qui appelle citoyens et organismes publics, associatifs, économiques et sociaux, ainsi que les responsables politiques, à oeuvrer pour une société désirable pour tous à partir de quatre impératifs fondamentaux : la créativité, la sobriété, la justice et la fraternité. « La crise que nous traversons, c’est le rendez-vous de l’humanité avec elle-même », estime le philosophe Patrick Viveret."
Source : extraits de l’article vert ou green, même combat", Sophie Peters – La Tribune – 25 mai 2011

MAGAZINE LE Nouveau Consommateur

Le magazine le nouveau consommateur lance une campagne virale, à la sortie du Week-End de Pâques 2011. Le choc est là…
L’agence DDB veut créer un buzz pour accompagner la nouvelle formule du bimestriel le Nouveau Consommateur et le lancement de son site Internet. Faut-il choquer et/ou provoquer pour se faire remarquer ? Le buzz prendra t-il auprès des français ? Trash par rapport à l’esprit du magazine… détonnant, réaliste, culpabilisant, glauque ? En avant-première… A vous de juger !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s