Are yu COP ?

Quels acteurs pour contribuer aux enjeux Post COP21/22 ?

La conscience climatique est generalisee. Entre les deux COP, on passe de la réflexion a l’action….Le séminaire Management des Nouvelles Economies ouvrira ses portes, lundi 28 novembre sur cet impulse. Il se tiendra jusqu’au 2 décembre dans le quartier de Saint-Lazare a Paris (intervenants en image ci-dessous).

wwf-shark

Pour qui ?
Des spécialistes de la marque, lesquels sont aussi une partie de la solution

Sylvain Hatesse (droite), co-fondateur du jeu Terrabilis

Sylvain Hatesse (droite), co-fondateur du jeu Terrabilis

Objectifs ?
Regarder loin, agir de près, telle sera la consigne
 pour impliquer les nouvelles generations, futures responsables de l’existence d’un nouveau monde. (De)construire sa vision du monde de demain et puis la vivre sur une semaine pour être prêt a la décliner et l’exploiter  a travers le prisme de la communication et du marketing de demain.

Brieuc Saffré, co-fondateur de Whitaa

Brieuc Saffré, co-fondateur de Whitaa

Sylvain Boucherand, BL Evolution

Sylvain Boucherand, BL Evolution

Armand Bernoud, co-fondateur de Maximum

Armand Bernoud, co-fondateur de Maximum

Alexandre Bouton, Urban Act

Alexandre Bouton, Urban Act

Nicolas Froissard, mouvement UP! et VP Groupe SOS

Nicolas Froissard, mouvement UP! et VP Groupe SOS

Pascal Signolet, Delegue General du Festival Atmospheres

Pascal Signolet, Delegue General du Festival Atmospheres

Principaux thèmes ?
La COP pour les nuls : L’économie du 21e siècle expliquée aux terriens
Nouvelles entreprises, nouveaux managements
Communicants, parlez vous cop ?
Cop ou pas cop ? Les defis que doivent relever les citoyens

Engagement for Action juste avant la fin du(n) monde !

Voici le programme :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Les infos a retenir des accords de Paris 2015 et leurs consequences concretes depuis leur entree en vigueur le 4 novembre dernier :


– ratifies par  ? 195 pays dont Chine, USA et Inde

– objectifs ? les chiffres a retenir : 2degres pour 50% de reduction de GES d ‘ici 2050
– methode : non contraignante base volontariat (tres important car meme principe souhaite pour application RSE aujourd hui)
– facture : le lead est pour les pays riches qui ont promis en 2009 une enveloppe de 100 milliards de $ (montant a revoir en 2025). Pour les autres pays developpes le financement se fera sur la base du volontariat. Enfin une tolerance et un accompagnement sont fortement souhaites envers les PVD
– controle ? objet de la cop22 avec un mot d’ordre la transparence et  un mot cle la transition


Est-ce que lorsque l’on voeux bien faire, il peut être trop tard ?

Bien sur, je n’ai pas envoyé mes voeux en temps et en heure protocolaire..Alors, au-delà du jeu de mot, il s’agit surtout d’encourager à voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide. Sinon cela devient rapidement décourageant, en ces temps incertains, pour ceux qui se lancent dans une démarche (plus) vertueuse !

Comme certains sélectionnés subjectivement ci-dessous :

Veille : retour sur 365 initiatives responsables en 2013
RSE 3.0 : un opérateur français sur la voie de la responsabilité
Capitalisme patient ? Le rapport Attali sur l’économie positive
L’obsolescence (dé)programmée : une vidéo décomplexée avec une guest-star inédite
La revanche des (jeunes) marques vertueuses !
Communication responsable : transparence louable d’Actifed
Donner envie de soutenir une cause sans culpabiliser : The Air Food Project
Ainsi parlent les Green People « Trashed » par une star incontournable d’Hollywood

Bonne année à tous et à très bientôt dans le réel ou dans le virtuel, car je reprends la parole sur ce blog délaissé pendant mon « exparisation », aux côtés d’autres media comme Twitter et Scoop It.

Et si cette fin du monde était plutôt la fin d’un monde ?

Pope-tweet Pope Benedict XVI sends his first tweet. It read: 'Dear friends, I am pleased to get in touch with you through Twitter. Thank you for your generous response. I bless all of you from my heart.' Photograph Vincenzo Pinto : AFP/Getty Images

A qui profite cette prétendue fin du monde ? Peut-être un peu à nous aujourd’hui, car cette thématique nous permettra de refermer les portes de 2012 sur ce blog, quelque peu délaissé au profit d’autres media sociaux ! Cela étant dit, ne sentez vous pas que certaines choses familières sont en rupture avec nos repères et cassent les codes ? Le Pape a tweeté, vive le Pape ! Des parisiens supportent l’OM et vice-et-verça… Nous sommes entrés dans une nouvelle ère où il existe d’autres façons de voir, de faire et beaucoup « d’institutions » ne seront plus jamais comme avant.

A commencer par le sacro-saint travail.

Work In Process

Excellente expo au Pavillon de l’Arsenal qui fait le tour de la question…

Loin des froids centres d’affaires Régus, émergent des ecoffices Starbucks, espaces de co-working comme la Cantine, la Mutinerie, des eco-centre 2.0 où le travail n’est plus un mais plusieurs lieux, où le verbe travailler a toute sa place en lui offrant du sens. Si cela est déjà une réalité dans le reste de l’Europe, cela concernera près de 50 des salariés français d’ici 2015 selon le CAS. Il est vrai que lorsque que l’on parle de la carte de France avec un Versailles-Paris, on n’oublie de parler de la carte du temps de transports de ce même Paris-Versailles. Il est aisé de comprendre que les salariés réclament une meilleure (qualité de) vie.

Ce sont aussi les mêmes qui dans leur vie de consommateurs, remettent en cause une forme de marketing et de communication à juste titre et réclament de meilleurs produits réalisés dans deaudoin meilleures conditions. A nouveaux consommateurs, nouveau marketing ! Les professionnels – dont je fais partie – ne feront plus jamais leur métier comme avant. Il nous faudra compter avec le 5eme P du mix, composé des jumeaux People et Planet !  Si on lit ici que L’écologie c’est fini ou là que le Marketing is Dead, soyez sûrs que ces deux provocateurs là, finiront ensemble ! Transparence, confiance, crédibilité et sincérité seront les fers de lance d’une communication responsable et d’un marketing durable.

D’ailleurs cela va de pair avec un environnement d’entreprise dont le modèle est dépassé et auquel on ne peut plus appliquer le « business as usual ». Même les diplômés d’HEC s’excusent d’avoir été élevé au grain d’une économie qui tourne en rond ! En effet, la RSE (Responsabilité Sociale d’Entreprise) appliquée à 360° interrogent les structures sur leur « licence to operate ». J'ai fait HEC et je m'en excuseCe qui ne dépendait hier que du vouloir s’apparente aujourd’hui à un devoir. Pourquoi ? Parce que sans être des toutes des fans de la philosophie du développement durable, les entreprises ont réalisé qu’elles ne devaient pas scier la branche sur laquelle elles étaient assises. Les externalités positives, le gain en image, la préférence de marque, les économies et les opportunités en terme de marché, elles ne veulent plus s’en passer ! Dans ce nouveau monde, vont émerger des entreprises + exemplaires, + humaines mais pas parfaites, puisque l’Homme lui même ne l’est pas. A celles qui résisteraient encore, nous les renvoyons vers Lampelusa qui admit dans son Guépard que « si nous voulions que tout demeure en l’état, il fallait que tout change« .

Reste à accepter que les maux de l’année 2012 ont amené au réveil de multiples David, réalisant qu’ils sont tout aussi forts et surtout + en phase avec la Société, que d’actuels Goliath. un million de revolutions tranquillesD’ailleurs, parions que les mots de 2013 seront humanité, open mutualisation, valorisation des dynamiques locales, Bottom of Pyamid, expérimentations, consommation alternative, iconomie. Bonnes fêtes de fin d’année et soyez Happy. Au-delà de cette sémantique qui a occupé la scène des slogans et signatures de marque dernièrement, c’est aussi un état d’esprit plutôt chouette à adopter pour entamer une nouvelle année…

Stéfane Grandcamp

L’eonotourisme autrement (2ème partie) : un homme artviné en vaut deux !

Designers days 2012Entre arôme et art de vivre, Les Vignerons Indépendants du Var renouvellent pour la 14ème année, leur manifestation Art & Vin,  de mai à septembre 2012.
Et si à Paris, ce sont les designers days qui dévoilent jusqu’au 4 juin leur « identité(s) », c’est au Château Saint-Martin, grand cru classé de Provence – tenue de main de maître dans un gant de velours par des femmes – que Catherine Vitulin, mezzo-soprano nous a surpris en pleine dégustation-découverte. Cette artiste de la compagnie La Lyre et le Masque, propose de démocratiser l’Opéra en dehors des structures dites « officielles ». Venez la voir et l’écouter dans le Domaine de la Pességuière, en Provence verte, les 6 et 8 juillet à 21h en présence de son aimable hôtesse qui se consacre parallèlement au mariage du théâtre et de la vigne. Pour l’anecdote – qui dans cette profession n’en est pas une – c’est la région qui compte le plus de femmes propriétaire et cultivatrice, selon le Directeur Général du Comité Interprofessionnel des Vins de Provence, François Millo.

Oeuvre de Patrick Doutres - Art & Vin 2012

Oeuvre de Patrick Doutres. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Vous pourrez découvrir dans d’autres châteaux, le vin des cinéastes, en visitant le Domaine de Meaulx – agriculture biologique de Vins de Pays – et rencontrer Jacques Renoir, respectivement neveu du réalisateur et arrière petit-fils du peintre et imaginer Charlotte Rampling, Martin Landau, Wim Wenders ayant écrit, interprété ou tourné sur ces terres. Découvrir également, le travail d’artistes comme le sculpteur Patrick Doutres, :recycleur de couverts en métal argenté et d’argenterie (à distinguer svp !), il leur redonne une seconde vie pour le plus grand plaisir des yeux et des collectionneurs.

Quittons les vignerons indépendants mais restons dans l’art et l’amour toujours du vin naturel dans un contexte d’oenotourisme alternatif.

Chateau La Coste -  Louise Bourgeois

Oeuvre de Louise Bourgeois

Chateau La CosteNotre coup de cœur des 5 sens, c’est un diamant brut – à une quinzaine d’Aix-en-Provence – nommé Château La Coste. Son entrée donne le ton et vous déstabilise par la présence de béton et de métal au milieu d’une forêt de pins et des collines provençales. Chateau La Coste Tadao Ando - Centre d'ArtLes pattes menaçantes d’une structure issue des antres noires de feu Louise Bourgeois vous coupe le souffle. Où êtes vous arrivé ? Calder, Nouvel, Prouvé, Ando, Gehry notamment ne sont pas loin non plus. Ils ont accepté au cours de cette dernière décennie, l’amoureuse invitation artistique du propriétaire, Patrick McKillen – homme d’affaire irlandais aidé de sa soeur Mira – parmi 20 designers et architectes incontournables de la planète. Dans cet ensemble Land Art, les installations du sulfureux Ai Weiwei, du brésilien et moderniste Niemeyer, du travail polymorphe de l’italien Renzo Piano, viendront bientôt s’exprimer librement entre oliviers, vignes. Chateau La Coste Tadao Ando Centre d'ArtUn regret cependant, celui d’une osmose entre le design et la nature. Içi, point de Philippe Madec celui qui exerce mon métier d’urbaniste et d’architecte en suivant des pratiques éco-responsables. De même l’omniprésent Starck, la « machine à produire… de la conscience écologique » comme le titre le magazine IDEAT, spécial green de ce mois-ci, est absent ! Pourtant l’inventeur du concept de design-democratique a toujours considéré que l’éco-conception n’est pas une punition mais un plus et le prouve… Des professionnels en phase avec leur temps à intégrer, peut-être, pour les futures chambres d’hôte du domaine !

Drop_ Tom Shannon

« Drop », l’oeuvre ovni de Tom Shannon

Heureusement, si l’entrée de l’Art Center, qui a ouvert ses portes il y a tout juste un an, ne vous paraît pas assez démocratique, son rosé clair l’est pour l’instant complètement. En outre, sa philosophie de préservation de l’environnement et son réputé maître de chai, Matthieu Cosse, en font un nectar incontournable.

Le chai du Château La Coste par Jean Nouvel

Le chai par Jean Nouvel

Le vignoble est cultivé selon les principes de la biodynamie – vendanges manuelles, tri du raisin à la vigne et au chai systématisé signé Jean Nouvel – Ainsi, un minimum d’intervention permet de garantir à leurs vins un maximum de naturel.

Alors qu’ ECOCERT, vient de lancer une nouvelle certification en biodynamie, nous interrogeons William Vidal, son président agronome et écologiste convaincu, sur la garantie d’un tel procédé : « Le bio c’est bien, cultiver en biodynamie ca ne peut être qu’un plus, surtout en vins pour les arômes et pour sublimer le terroir. C’est une opération de survie nature, il suffit d’accompagner la nature ».

Chateau La Coste_ L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Chateau La Coste_ L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Comme beaucoup de châteaux la pratique et peu le disent.. si votre chemin croise la route du Château La Coste, pensez à votre Songe d’une nuit (réalisé étonnamment de manière éponyme), ajoutez la couverture – en coton bio éthique – pour les soirées estivales et culturelles de plein air contact@chateau-la-coste.com dans le cœur des vignobles d’un domaine, dont on devine qu’il ne faudra surtout pas le perdre de vue !