L’eonotourisme autrement (2ème partie) : un homme artviné en vaut deux !

Designers days 2012Entre arôme et art de vivre, Les Vignerons Indépendants du Var renouvellent pour la 14ème année, leur manifestation Art & Vin,  de mai à septembre 2012.
Et si à Paris, ce sont les designers days qui dévoilent jusqu’au 4 juin leur « identité(s) », c’est au Château Saint-Martin, grand cru classé de Provence – tenue de main de maître dans un gant de velours par des femmes – que Catherine Vitulin, mezzo-soprano nous a surpris en pleine dégustation-découverte. Cette artiste de la compagnie La Lyre et le Masque, propose de démocratiser l’Opéra en dehors des structures dites « officielles ». Venez la voir et l’écouter dans le Domaine de la Pességuière, en Provence verte, les 6 et 8 juillet à 21h en présence de son aimable hôtesse qui se consacre parallèlement au mariage du théâtre et de la vigne. Pour l’anecdote – qui dans cette profession n’en est pas une – c’est la région qui compte le plus de femmes propriétaire et cultivatrice, selon le Directeur Général du Comité Interprofessionnel des Vins de Provence, François Millo.

Oeuvre de Patrick Doutres - Art & Vin 2012

Oeuvre de Patrick Doutres. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Vous pourrez découvrir dans d’autres châteaux, le vin des cinéastes, en visitant le Domaine de Meaulx – agriculture biologique de Vins de Pays – et rencontrer Jacques Renoir, respectivement neveu du réalisateur et arrière petit-fils du peintre et imaginer Charlotte Rampling, Martin Landau, Wim Wenders ayant écrit, interprété ou tourné sur ces terres. Découvrir également, le travail d’artistes comme le sculpteur Patrick Doutres, :recycleur de couverts en métal argenté et d’argenterie (à distinguer svp !), il leur redonne une seconde vie pour le plus grand plaisir des yeux et des collectionneurs.

Quittons les vignerons indépendants mais restons dans l’art et l’amour toujours du vin naturel dans un contexte d’oenotourisme alternatif.

Chateau La Coste -  Louise Bourgeois

Oeuvre de Louise Bourgeois

Chateau La CosteNotre coup de cœur des 5 sens, c’est un diamant brut – à une quinzaine d’Aix-en-Provence – nommé Château La Coste. Son entrée donne le ton et vous déstabilise par la présence de béton et de métal au milieu d’une forêt de pins et des collines provençales. Chateau La Coste Tadao Ando - Centre d'ArtLes pattes menaçantes d’une structure issue des antres noires de feu Louise Bourgeois vous coupe le souffle. Où êtes vous arrivé ? Calder, Nouvel, Prouvé, Ando, Gehry notamment ne sont pas loin non plus. Ils ont accepté au cours de cette dernière décennie, l’amoureuse invitation artistique du propriétaire, Patrick McKillen – homme d’affaire irlandais aidé de sa soeur Mira – parmi 20 designers et architectes incontournables de la planète. Dans cet ensemble Land Art, les installations du sulfureux Ai Weiwei, du brésilien et moderniste Niemeyer, du travail polymorphe de l’italien Renzo Piano, viendront bientôt s’exprimer librement entre oliviers, vignes. Chateau La Coste Tadao Ando Centre d'ArtUn regret cependant, celui d’une osmose entre le design et la nature. Içi, point de Philippe Madec celui qui exerce mon métier d’urbaniste et d’architecte en suivant des pratiques éco-responsables. De même l’omniprésent Starck, la « machine à produire… de la conscience écologique » comme le titre le magazine IDEAT, spécial green de ce mois-ci, est absent ! Pourtant l’inventeur du concept de design-democratique a toujours considéré que l’éco-conception n’est pas une punition mais un plus et le prouve… Des professionnels en phase avec leur temps à intégrer, peut-être, pour les futures chambres d’hôte du domaine !

Drop_ Tom Shannon

« Drop », l’oeuvre ovni de Tom Shannon

Heureusement, si l’entrée de l’Art Center, qui a ouvert ses portes il y a tout juste un an, ne vous paraît pas assez démocratique, son rosé clair l’est pour l’instant complètement. En outre, sa philosophie de préservation de l’environnement et son réputé maître de chai, Matthieu Cosse, en font un nectar incontournable.

Le chai du Château La Coste par Jean Nouvel

Le chai par Jean Nouvel

Le vignoble est cultivé selon les principes de la biodynamie – vendanges manuelles, tri du raisin à la vigne et au chai systématisé signé Jean Nouvel – Ainsi, un minimum d’intervention permet de garantir à leurs vins un maximum de naturel.

Alors qu’ ECOCERT, vient de lancer une nouvelle certification en biodynamie, nous interrogeons William Vidal, son président agronome et écologiste convaincu, sur la garantie d’un tel procédé : « Le bio c’est bien, cultiver en biodynamie ca ne peut être qu’un plus, surtout en vins pour les arômes et pour sublimer le terroir. C’est une opération de survie nature, il suffit d’accompagner la nature ».

Chateau La Coste_ L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Chateau La Coste_ L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Comme beaucoup de châteaux la pratique et peu le disent.. si votre chemin croise la route du Château La Coste, pensez à votre Songe d’une nuit (réalisé étonnamment de manière éponyme), ajoutez la couverture – en coton bio éthique – pour les soirées estivales et culturelles de plein air contact@chateau-la-coste.com dans le cœur des vignobles d’un domaine, dont on devine qu’il ne faudra surtout pas le perdre de vue !

Ethical Fashion Show, la combinaison montante d’une mode consciente et désirable

Ombre chinoise sur l'Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle StéfaneL’Ethical Fashion Show Paris vient de fermer ses portes. Vous ne connaissez pas, mais avez vous néanmoins déjà porté un tee-shirt en coton bio et bambou d’Ethos, un short Tudo Bom, un gilet en laine Kuyichi ? Vous auriez testé leur délicatesse et douceur remarquable, effectué un achat qui fait sens et ne pourriez plus revenir à une mode sans distinction entre New-York et Tokyo et trop rarement confortable !

Alors, Paris capitale de la mode, ne pouvait pas passer à côté d’une mode alternativement responsable et qui fasse rêver. Ainsi, est né en 2004 l’Ethical Fashion show sur une idée d’Universal Love, Messe Frankfurt et notamment Isabelle Quéhé, jouant les globe-trotteurs depuis 8 ans pour dénicher les projets tendances alliant conscience et créativité (la participation au salon implique un engagement envers la charte de bonne conduite). Pendant 4 jours (dont 3 réservés aux professionnels), le salon 2011 a attiré les pays des 4 coins de la planète (Pérou, Brésil, Sri Lanka, Inde, Hong Kong, Japon, République Kirghize, etc.) présentant une centaine de marques pour hommes, femmes et enfants, parmi lesquelles nous avons repéré :

Ethical Fashion Show 2011- © mademoiselle Stéfane

Zazazoo (France) - Zoom sur les symboles Parisiens, Arcachon et bientôt d'autres

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Sakina M'sa (France) Le savoir-faire original déjà bien (re)connu dans la mode et à Paris intra muros

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Diana Gamboa (Colombie) Une découverte éblouissante, poétique et élégante.

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Monica Rebolledo (Colombie) Des sacs distingués, une distinction exotique façon Amérique Latine.

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

E-Moi (France). Des sacs encore..en papiers journaux très colorés et bien façonnés

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle StéfaneEthical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Ecoluxe London (GB) : So chic, le bijou qui construit une histoire unique sans détruire l'environnement ni ses travailleurs

ET AUSSI …

  • Accessoires de mode et projet – BeadforLife, Ouganda
  • Tendances – Kimono clothes by Kazuko, Japon
  • Du plus grand effet – les accessoires pour cils de Paperself, GB
  • Composition d’un kit de création couture : LOA racine, France
  • Coup de pouce : l’association française, un sourire de toi et je quitte ma mère

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle StéfaneEthical Fashion Show 2011 - © mademoiselle StéfaneEthical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle Stéfane

Pendant les défilés nous avons repéré  : une tendance aux couleurs vives, l’attitude Geisha au quotidien, des compositions mixant les tissus sur un même vêtement, l’ethnique so chic, une prise de concience sur l’eau, le nouveau procédé jean de Marithé François Girbaud, la présence répétée du bleu Klein, la robe de mariée responsable, la Nature faîte tissu, des tenues habillées très très courtes, des coupes de cheveux rock’n’roll…

Ethical Fashion Show 2011 - © mademoiselle StéfaneL’émulation n’est pas laissée de côté puisque 2011 marque  la mise en place d’un concours de création TENCEL©, lenzing Modal© (tissus fabriqués à partir de pulpe de bois) dans le cadre de l’année internationale des forêts (Unesco) afin d’encourager les créateurs à intégrer cette donnée dans l’éco-conception de leurs produits. Le hasard faisant sans doute bien les choses (le travail aussi) puisqu’un créateur japonais, basé à Fukushima, a remporté un des prix.

Les organisateurs ont pris soin de mettre également l’accent sur l’aspect sensibilisation, plus que jamais nécessaires. D’une part, les show rooms sont agencés sous forme d’îlots pédagogiques : For Nature by Nature (marques utilisant des matières premières écologiques et naturelles), Re-life (matières recyclées), Precious skills (les designers ayant des savoir-faire particuliers) et Made with Love (pour les marques développant des projets locaux). D’autre part de nombreuses table-ronde étaient proposées pour enrichir la réflexion des professionnels et du grand public autour des initiatives vers une meilleure information du consommateur ou encore dans la mode, de quoi parle t-on quand ont dit innovation, éco-conception…

L’année prochaine et pour la première fois, l’Ethical Fashion Show passera en mode bi-annuel (mars-septembre), preuve s’il en faut encore, d’une demande croissante des acheteurs et d’une réponse des créateurs à la fois stylée, responsable, consciente, distinguée et abordable des collections, dépassant le simple phénomène de mode.

Plus chère, me direz vous ? A peine, mais la vraie question est plutôt, quel prix êtes vous prêts à mettre dans une marque qui raconte une histoire, utilise des matériaux souvent plus nobles et définitivement plus respectueux de notre planète et de ses hommes, les symboles d’un art de vivre entre l’ethique chic et le bon goût. La vie est souvent une question d’arbitrage et de priorité…

2 défilés en vidéo, à venir

Ah mais c’est bio sûr !

Aussi bon en vrai quen nature...

Le bio ca marche, le consommateur veut du bio !

D’ailleurs le gouvernement voudrait passer de 2% à 6% les terres concernées. Ca tombe bien 1800 agriculteurs deviennent bio chaque année…. Mais 600 abandonnent parallèlement. Pourquoi ? Parce que c’est dur et qu’il existe des règles strictes ! A Monbazillac, ils commencent leur passage en bio. Il leur faudra 3 ans pour quitter le monde chimique. « Le plus dur c’est la conversion psychologique. L’adaptation du vignoble et de son métier » disent les viticulteurs. Eh oui, n’est pas bio qui voeux…Quoique !

En janvier 2009, le rigoureux label français AB est phagocyté par son grand frère européen dans un souci d’homogénisation… Quitte à perdre en exigeances ! A tel point que les puristes ont peur de se discréditer et manifestent à leur façon leur mécontentement en abandonnant le label… On les appelle les b(i)oycotteurs !

Peut être n’ont-ils pas tort ? En cosmétique, le bio explose mais dans ce domaine pas de AB exigé.. Alors c’est un peu le balet des labels. Sur certains produits vous trouverez écrit dans un cercle Bio Charte Cosmébio. En réalité c’est l’association de producteurs qui ont crée de toute pièce un label privé. Leur charte exigeant (seulement) que 10% du contenu soit bio. De son côté Carrefour a crée une gamme bio avec sa marque de distributeur Agir. Mais là aussi comment savoir ce qui est bio dedans ?
La solution est peut être dans un retour de la valeur confiance entre producteur et acheteur final… nous ! En attendant, une petite astuce : les 4 premiers ingrédients listés au dos représentent la majorité du produit. Donc si vous lisez Paraben… fuyez !