Mobilité douce un jour, mobilité douce tout court !

La semaine européenne de la mobilité s’achève demain. « Marche ou (c)rêve » dit la chanson de Mc Solaar ! De quoi parlons nous ? De mobilité douce bien sûr.
Cela implique des modes de déplacement sécurisés mais décarbonés et la réduction des nuisances. En d’autres mots des transports pas ou peu polluants comme notamment le vélo, le métro, le tram qui est sur le point de boucler la boucle, les transports en commun comme le co-voiturage, phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur (cf. +) autour du pionnier Frédéric Manzella (Comuto) et son site aujourd’hui ludique et très intuitif.

Première station Autolib _ Paris 20ème

Première station Autolib _ Paris 20ème

Parallèlement et dans la lignée du vélib’, c’est le tour de l’auto-partage de trouver ses marques et son public dans les grandes agglomérations françaises D’ailleurs le groupe Bolloré, dès le 1er octobre dans Paris, mettra en libre service (7h la 1/2 heure) ses voitures électriques Autolib (pour la nuit blanche parisienne, 33 stations service proposeront 66 blue car, puis d’ici 2016 elles seraient 5000).

Mais la question de la mobilité ne s’arrête pas à la sortie des grandes villes, seulement elle y est plus problématique, entraînant engorgement et stress quotidien inutiles. Ainsi, dans l’esprit « villes durables », il y a notamment la réappropriation de l’espace urbain, des créations artistiques éphémères se sont emparées des places de stationnement le 17 septembre dernier dans le cadre du Parking Day. Le principe vous allez à l’horodateur comme d’habitude mais au lieu d’y mettre votre Jaguar vous créez un potager, une table de convives, un terrain de pétanques, une ferme urbaine…

Qui dit déplacement dit aussi voyage. Qu’il soit lointain ou local il fait appelle à un moyen de transport. A ce titre, voyages-sncf.com a remis pour la 8ème année, ses Trophées du Tourisme Responsable (avec 80 000 votes d’internautes cette année, la thématique a véritablement interpellé les français) en récompensant notamment 2 initiatives :
– Voisine, l’association pour le co-voiturage éco-responsable et solidaire en Lozère.
handitourismepaca.fr, le site pour organiser son séjour dans les meilleures conditions d’autonomie.

Nous nous sommes intéressés à quelques récents lancements liant numérique et mobilité pour faire écho à la thématique 2011.

La velib' folie - copyright Stéfane GrandcampAh ! La Carte est un dispositif pionnier en matière de nouvelles mobilités. Le principe, tout détenteur d’un permis B, et dès lors qu’il circule intra-agglomération (précisons à Montbéliard pour le moment) pourra opter pour le mode de déplacement juste et adapté durant sa journée s’il est le possesseur du sésame approprié. Un seul et unique badge magnétique, rechargeable, qui donne accès à divers moyens de locomotion, le multimodal par excellence : une même carte, payée 15 euros, permet à l’usager d’effectuer 15 trajets en autobus, de conduire 110 minutes au volant d’une F-City, un véhicule électrique conçu et produit localement ou de rouler 600 minutes à vélo. On peut aussi opter pour le forfait mensuel à 60 euros. «L’idée, c’est d’acheter du temps de déplacement au bureau de tabac sur le mode des cartes de téléphonie mobile», a expliqué à Reuters Phlip Slomian, président de Toowup, la société gestionnaires du service.

Urban Drive - Pages JaunesLe 22 septembre, un concept mixant le voyage mais virtuel et la mobilité au coeur de votre ville était inauguré par Pages-Jaunes avec son système Urban Drive. Site de navigation immersive « son objectif est de permettre une découverte différente de la ville à 360° en révélant des informations sur la vie de chacun des lieux comme son histoire, son identité, son actualité… » pécise l’un des responsables technique.  Il a vocation à devenir un outil social et contributif, enrichi de photos, vidéos et commentaires ajoutés par ses membres.  150 villes dont Paris, Lyon, Marseille, Lille, Nice, Bordeaux et leurs agglomérations sont concernées.

Si vraiment vous ne pouvez pas quitter votre Jaguar (ceci est un clin d’oeil et non je n’ai pas d’action chez eux), pensez au cours d‘éco-conduite c’est toujours ça de gagné pour vous et pour les autres !

TeslaQuant à nous, en attendant de conduire l’incroyable Tesla (en location désormais chez Hertz pour 900€ le W-E) sur une des Carpool Lanes de Californie, nous bougerons autrement pour découvrons la ville, les villes, notre ville comme nous ne les avons jamais pratiquées grâce à de nouvelles formes de mobilité.

+
Citizen Car ou comment faire des micro locations de voitures
– « Les transports, la planète et le citoyen » de Ludovic Bu (fondateur Voiture&Co),
Marc Fontanès (Directeur de Mobility+),  Olivier Razemon (auteur et journaliste au Monde) aux Editions Rue de l’Echiquier.
– Cybergo, la voiture sans conducteur by Induct.fr qui déplacera bientôt un groupe de personnes, tel un ascenseur à l’horizontal et intelligent sur les voies piétonnes.

La “ « démobilité”  » ou comment réapprendre à nous déplacer ?

Une étude récente montre que lorsque la jeunesse new yorkaise a le choix entre un smartphone et une voiture, elle choisit sans hésiter, les technologies de l’information et de la communication.

Le principe du vélib,’ à Paris ou dans les grandes villes françaises, est l’exemple d’un choix non cornélien et qui prend de l’ampleur aujourd’hui; celui d’une mobilité subie ou d’une mobilité choisie. Le Développement Durable ne concerne pas que le bio… et la dramatique actualité nous a encore montré que le grignotage de notre civilisation sur notre environnement naturel est une erreur… Alors de plus en plus d’entreprises réfléchissent à des solutions alternatives. Ces réponses sont très attendues par un nouveau type de consommateur qui se demande notamment, comment se déplacer en polluant moins. Alors non.. il n’y a pas que les bobos concernés, parce qu’à Paris hélas, ils ne sont pas les seuls à ne pas trouver de taxis lorsqu’ils en ont besoin !

C’est en ce sens que le directeur de Voiture & Co (cf. infra) affirme que « ce n’est pas une injonction de passer à l’acte mais bien l’idée de passer à l’acte ensemble ». Mais parfois certaines propositions sont irréelles (la voiture électrique), paradoxales (le stationnement résidentiel induit un non usage de la voiture, la prime a la casse pour moins polluer mais encourage à acheter des véhicules) ou inutiles (rajouter des infrastructures pour désengorger les axes de circulation). De fait l’e-mobilité de Volkswagen, la voiture hybride de Toyota ou le système Stop&Go reviennent au même… « une voiture, reste une voiture. elle prend toujours autant de place, ce qui n’est pas soutenable en l’état » alerte Bruno Marzloff, sociologue et fondateur du think tank Chronos.

Quelles solutions alternatives ? ©mademoisellestefane - mars 2010

Cependant certaines idées sont remarquables et peuvent avoir un effet boule de neige car ne l’oublions pas DD & Business ne sont pas incompatibles et ce n’est pas une honte. La preuve par l’exemple avec Peugeot et sa nouvelle marque Mu, qui vient d’entrer dans l’économie de fonctionnalité. C’est à dire passer de la vente du produit à la vente de son usage pour faire simple. Des vélos, des scooters, des voitures sont mis à la disposition des citadins le temps qu’ils veulent pour une somme pour l’instant accessible.

Je concluerai sur cette juste pensée de Marc Fontanès « Il est difficile de changer les attitudes des gens qui, par exemple, prennent l’avion entre Paris et Bordeaux, alors que le train c’est plus rapide, plus simple, et plus confortable pour travailler. Mais ils restent attachés à leur programme de miles… Alors apprenons d’abord à nous déplacer avant de réapprendre à la faire ! »

Alors chacun (l’usager, vous, moi, nous) est donc en mesure de prendre ses responsabilités. Il est donc intéressant de se poser des questions et de faire des choix conscients. D’ailleurs, comment êtes vous allés faire vos courses aujourd’hui ? Lancez le débat sur la mobilité ce soir au dîner et vous verrez ? ;)

Les+
Découvrez la mobilité durable :  « Les transports, la planète et le citoyen » de L. Bu, M. Fontanès, O. Razemon – éditions Rue de l’échiquier  – février 2010
http://www.voitureandco.com Ils nous aident à bouger futé et en finir avec la galère des transports